05/06/2020: Protocole du 01/06/2020 actualisé consignes applicables confinement EHPAD

Pas de personnes atteinte du COVID19 ni de personnes présentant des symptômes.

ATTENTION, nous constatons un réel décalage entre le message diffusé par la presse et la réglementation qui s’impose à nous!

Mardi 2 juin 2020, nous avons reçu de nouvelles directives de la part du ministère de la santé. Pour le télécharger cliquez ici: protocole actualisé consignes applicables confinement dans ESSMS et USLD-covid-19.

Celui-ci vous expose les modalités de prévention à mettre en place au sein des EHPADs.

Vous pourrez constater que nous le respectons et que nous le dépassons parfois. Il est important que les familles en aient conscience et appréhendent la pression à laquelle nous sommes soumis.

Cependant, nous continuons à procéder à un déconfinement progressif qui, nous en sommes bien conscients, est en décalage avec celui opéré sur le territoire national et peut vous sembler parfois trop lent.

En voici quelques extraits de ces recommandations:

 

RECOMMANDATIONS RELATIVES A LA LIMITATION DE LA CIRCULATION AU SEIN DE L’ETABLISSEMENT

  • En fonction de la zone épidémique et de la situation particulière dans laquelle se trouve
    l’établissement, peuvent ainsi être remis en place : 

    • des activités collectives en tout petit groupe, en gardant toujours le même groupe
    • certaines animations qui avaient été supprimées, en particulier celles qui mobilisent physiquement les résidents (activité physique adaptée) ou de soins de bien-être (coiffeur, socio-esthéticienne, etc), toujours en veillant à organiser les interventions afin de limiter le nombre d’allées et venues ;
    • la prise de repas en petit groupe dans le respect des gestes barrières ;
    • des sorties dans le jardin si l’établissement en dispose ;
    • une action de soutien psychologique pour les résidents, les professionnels et les aidants

Nous avons déjà mis en place l’ensemble de ces dispositions.

Exemples précis d’activités à maintenir ou à redéployer, en fonction de la situation sanitaire de l’établissement

Des activités au sein de l’établissement :

  • Des activités en petit groupe dans un local polyvalent de l’unité ;
  • Des soins de bien-être (coiffeur, socio-esthéticienne, etc) ;
  • Des « animations couloir » : organisation de cours de gym ou des jeux (bingo, loto, karaoké, mots croisés, etc.), chaque résident participant sur le palier de sa porte

Nous avons déjà mis en place l’ensemble de ces dispositions.

Des activités extérieures, lorsque l’établissement est doté d’un jardin ou d’une cour :

  • Activités collectives avec distanciation sociale en petit groupe en extérieur ;
  • Promenades individuelles, seul ou avec un professionnel de l’établissement ;
  • Activité de jardinage avec distanciation renforcée ;
  • Venue de coachs sportifs, musiciens, artistes ou animateurs, créant des dynamiques de partage auxquelles les résidents participent depuis leur balcon ou leur fenêtre ;
  • Rendez-vous « chanté » : des personnels se réunissent pour chanter ou danser dans un lieu central (atrium, cour, allée), les résidents pouvant les écouter de leur fenêtre ou des
    balcons

Nous avons déjà mis en place l’ensemble de ces dispositions.

Initiatives pour garder un lien précieux avec l’extérieur :

  • Visites des proches dans les conditions précisées infra ;
  • Téléphone ;
  • Tablettes et l’ensemble des dispositifs de visioconférence permettant des retrouvailles virtuelles.

Nous avons déjà mis en place l’ensemble de ces dispositions.

 

RECOMMANDATIONS RELATIVES AUX VISITES EXTÉRIEURES

Les recommandations nationales relatives aux visites extérieures aux résidents des ESSMS pour personnes âgées sont assouplies.
Toutefois, il est rappelé qu’
il revient aux directeurs d’établissement de décider des mesures applicables localement, après concertation collégiale avec l’équipe soignante et en particulier les médecins coordonnateurs le cas échéant, en fonction de la situation sanitaire de l’établissement et dans le respect des préconisations en vigueur dans le territoire concerné. Pour définir le dispositif prévu pour l’établissement, il est recommandé de consulter le conseil de la vie sociale (CVS).

Nous respectons cette démarche et cette chaîne décisionnelle. 1 réunion du CVS s’est tenue le 10 avril 2020 et une nouvelle est programmée le vendredi 5 juin.

 

Visites des proches

Conditions préalables
La demande de visite émane du résident, et dans le cas où le résident ne peut pas l’exprimer formellement en première intention, son avis est sollicité quant à l’éventualité d’une visite. Il est désormais fortement recommandé d’ouvrir rapidement les visites à l’ensemble des résidents qui en expriment la demande.
Les proches remplissent une demande écrite de rendez-vous, qui pourra utilement être dématérialisée. Lors de cette prise de contact, il est pris soin de porter à leur connaissance les règles d’organisation de visite qu’ils doivent formellement s’engager à respecter. Un courrier, email, ou sms de l’établissement définissant la procédure, les conditions, la méthodologie, le jour et l’heure de la visite doit être adressé aux proches en amont de la visite.

L’ensemble de ces dispositions sont mises en place. Notre téléphone portable et l’accueil téléphonique de l’établissement étant submergé par les demandes… NOUS NE PRENONS PLUS DE DEMANDE PAR TELEPHONE. MERCI DE FAIRE VOTRE DEMANDE PAR MAIL à           accueil@maisonsaintmichel.fr  / Merci de préciser le résident que vous souhaitez visiter, votre nom, votre numéro de téléphone, votre mail et les créneaux désirées. Suite à votre demande, nous vous rappellerons.

Il vous appartient de vous organiser et de vous munir des moyens de faire une demande par mail. Si vous rencontrez des difficultés, faites appel à l’aide d’un membre de votre famille ou d’un ami.

Les visiteurs peuvent désormais être mineurs, s’ils sont en capacité de s’engager à porter un masque. L’ensemble des visites est enregistré dans un registre dédié, intégrant l’identité des visiteurs et leurs coordonnées, le nom de la (des) personne(s) visitée(s) ainsi que le jour et les horaires de visites. Ce registre devra être archivé par la direction de l’établissement. Les proches signent une charte de bonne conduite par laquelle ils s’engagent à respecter l’intégralité du protocole et des mesures sanitaires. Le contenu de cette charte est adapté selon les contraintes de l’établissement, et porte a minima sur les items suivants : engagement à respecter les règles de sécurité et les gestes barrières (notamment, impossibilité de toucher le résident ; impossibilité d’échanger des objets et denrées) ; rappel du fait qu’en cas de transgression des règles de sécurité et gestes barrières par les proches, leurs visites seront suspendues.

Nous allons opérer un assouplissement de l’encadrement des visites en autorisant plusieurs visiteurs incluant des mineurs sous conditions qu’ils respectent les gestes barrières dont le port d’un masque. Attention, vous devez être muni d’un masque chirurgical! Nous allons également lever la « surveillance » de ces visites par contre si nous constatons une transgression de la charte de bonne conduite, conformément aux recommandations, nous pourront suspendre les visites.

Sécurité de la visite

Deux impératifs doivent être respectés :

  • respect des gestes barrières et mesures de distanciation physique, et rappel de l’ensemble des consignes avant et au début de la visite (ce rappel ainsi que le déroulement de la visite figure dans le courrier ou mail de confirmation adressé aux familles) ;
  • garantie d’une double circulation : à aucun moment visiteur et résidents ne se croisent dans l’établissement. Les visiteurs ne doivent également pas être amenés à croiser d’autres résidents.

Les consignes suivantes sont émises a minima pour l’arrivée des visiteurs (et peuvent être renforcées selon la situation de l’établissement) :

  • lavage des mains et solutions hydro-alcooliques (SHA) ; 
  • auto-questionnaire à remplir par les visiteurs pour confirmer l’absence de symptômes (absence de signe respiratoire, de signe ORL aigu ou de signe digestif au moment de la visite et dans les 15 jours qui la précèdent) ; 
  • port de masques chirurgicaux, apportés par les proches ou, si possible, mis à disposition par les établissements

Le port du masque chirurgical est donc demandé! 

Le déroulement des visites :

Trois possibilités de lieu sont envisageables pour organiser ces rencontres, par ordre de priorité :

  • les rencontres en extérieur sont privilégiées pour que les visiteurs ne rentrent pas dans l’établissement : 
    • A l’extérieur de l’établissement (terrasse, jardin, cour, parking, selon les spécificités architecturales de l’établissement). Cela suppose toutefois des conditions météorologiques clémentes et ne sera pas nécessairement soutenable dans la durée, selon les régions, du fait de potentiels épisodes de chaleur.
  • en deuxième intention, dans un espace dédié au rez-de-chaussée de l’établissement, avec entrée indépendante pour les visiteurs :
    • A l’intérieur de l’établissement, dans un lieu ayant nécessairement une entrée indépendante avec l’extérieur (pour l’entrée des visiteurs) et une entrée intérieure (pour l’entrée des résidents, accompagnés des soignants ou bénévoles habilités). 
  • en chambre en raison de l’état de santé du résident, avec des conditions particulières :
    • Certains résidents peuvent présenter des contre-indications médicales (maladie aiguë grave, fin de vie, etc.), mais aussi des difficultés de mobilité significatives, ou des troubles du comportement ou des troubles cognitifs importants qui pourraient ne pas leur permettre dans certaines situations de se déplacer à l’extérieur de leur chambre. Dans ces cas, et uniquement dans ceux-ci, il apparaît envisageable que deux proches maximum puissent leur rendre visite directement dans leur chambre.

Cela suppose des modalités spécifiques plus strictes que celles détaillées dans le protocole commun, afin de créer un univers structuré et sécurisé au niveau des risques pandémiques.

Les visites ont lieu à l’extérieur au fond du parc si le temps le permet. Les visiteurs entrent par l’arrière de l’établissement côté nord. En cas de mauvaises conditions météorologiques, ces lieux sont déportés côté ouest de l’établissement en salle de réunion Jean Vincent et oratoire. Les résidents sont à l’intérieur de l’établissement. Il appartient aux familles de s’équiper face aux intempéries (froid et pluie) car ils restent à l’extérieur du bâtiment. Les visites intérieures sont toujours exclusivement accordées pour certains résidents repérés par les professionnels et sous l’accord de la direction. A compter du lundi 8 juin ses visites seront possible pour 2 personnes à la fois (au lieu de 1 auparavant).

Une plus grande ouverture des visites sera envisageable à compter du 22 juin 2020 si les conditions sanitaires et réglementaires nous le permettent.

Visites des professionnels et des bénévoles

Les directrices et directeurs d’établissement, en lien avec les soignants et notamment le médecin coordonnateur le cas échéant, peut décider la reprise de davantage de visites médicales et paramédicales, notamment de masseurs-kinésithérapeutes et orthophonistes, en veillant à organiser les interventions afin de limiter le nombre d’allées et venues. Les visites s’effectuent impérativement sur la base de la signature par le professionnel d’une charte de bonne conduite assurant du respect des consignes de sécurité et d’hygiène. Les intervenants libéraux disposent de leurs propres EPI. Pour soutenir les établissements dans l’organisation des visites des proches, il peut être prévu un retour de bénévoles formés aux gestes barrières et à la distanciation sociale et connaissant les contraintes des établissements (ex : pompiers volontaires, protection civile, Croix-Rouge par exemple)

Le retour de l’ensemble des professionnels médicaux, para-médicaux est prévu au lundi 8 juin 2020. Les bénévoles volontaires pourront de nouveaux nous venir en aide à compter de cette même date. Il en est de même pour les coiffeuses.