13/03/2021: Parution du nouveau protocole des mesures de gestion EHPAD

Comme nous vous l’avions annoncé, les nouvelles recommandations ministérielles sont parues hier soir (vendredi 12 mars) vers 22h… Il est évoqué une mise en application dès le samedi 13 mars mais nécessite une consultation du Conseil de la Vie Sociale en préalable.

Ces recommandations arrivant aussi tardivement et le Conseil de la vie sociale se réunissant lundi 15 mars à 15h30, vous comprendrez que nous ne sommes pas en mesure de mettre en oeuvre ces instructions dès aujourd’hui sans aucune concertation. Nous vous remercions pour votre compréhension.

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-joint le nouveau protocole d’allègement post-vaccinal des mesures de protection en EHPAD et USLD  « Covid-19-Allègement post vaccinal des mesures de gestion EHPAD et USLD 12.03.2021« . Il remplace les précédents protocoles.

Le protocole recommande des assouplissements significatifs, pour tous les résidents, globalement sans distinction selon le statut vaccinal. Des mesures de protection supplémentaires sont toutefois prises pour les personnes non vaccinées.

Il vise un retour progressif à la normale qui doit s’accompagner d’une vigilance renforcée. Le protocole précise par ailleurs que « sans une vaccination massive des professionnels, un retour à la normale dans les établissements ne sera pas possible ».

Ce protocole et les mesures à mettre en place  au sein de la Maison Saint Michel seront abordés et convenues en CVS, lundi 15 mars à 15h30.

En voici les principales mesures :

  • Dans chaque établissement, la direction élabore des mesures progressives et proportionnées, après consultation des résidents (CVS), familles et professionnels. Elles sont prises en fonction de l’avancement de la campagne vaccinale et de la situation épidémique locale.
  • Les admissions doivent être autorisées sans les conditionner à la vaccination de la personne.
  • Les visites en espace collectif et en chambre sont possibles sur rendez-vous (sauf pour les résidents cas confirmé ou cas contact). L’auto-questionnaire, le registre de traçabilité et la zone de désinfection restent en vigueur. En cas de visite en chambre, les résidents non vaccinés sont testés à J4 et J+7.
  • Les activités collectives intérieures et extérieures sont possibles en petits groupes, tenant compte du statut vaccinal ou immunitaire. Il est conseillé de privilégier des groupes mixtes pour limiter le risque de contamination et éviter les brassages entre les groupes.
  • Les résidents non vaccinés doivent bénéficier de dépistages réguliers.
  • Les promenades à l’extérieur et autour de l’EHPAD sont possibles.
  • Les sorties en famille sont très encadrées. Elles ne sont pas autorisées dans les zones où un confinement local est en vigueur sauf dérogations exceptionnelles. Ailleurs, elles sont possibles, en rappelant les risques.
    • Résidents vaccinés : pas de test RT-PCR au retour sauf en cas de contact à risque avéré (test + isolement de 7 jours).
    • Résidents non vaccinés : le médecin coordonnateur en lien avec l’équipe soignante apprécie la situation au cas par cas par selon la balance bénéfices-risques, la circulation virale et la situation du résident. Si la sortie est autorisée, un test RT PCR à J+4 et J+7 est réalisé et les activités / repas collectifs sont suspendus pendant 7 jours.
  • Les repas en petits groupes sont possibles avec distanciation entre résidents. Des groupes mixtes sont également conseillés pour limiter le risque de contamination. Une distanciation de 2 mètres entre les tables est réalisée.
  • La réversibilité des mesures doit être prévue avant la mise en place des assouplissements. Si un cas est détecté, ils sont remis en cause.