19/02/2021: Suite Contact Tracing… Mesures à mettre en place.

Nous venons de recevoir un message de l’équipe Contact Tracing de l’agence régionale de santé.

Nous en sommes désolé mais les mesures à prendre sont contraignantes.

L’Aide-Soignante étant asymptomatique, nous devons remonter tous les contacts sur les 7 derniers jours… Le contact-tracing de cette soignante ne révèle qu’une résidente « contact à risque ». Elle restera donc à l’isolement jusqu’au prochain test RT-PCR prévu à J7 soit mercredi 24 février 20212.

Les mesures d’isolement sont suspendues pour tous les autres résidents.

Conformément à ce qui nous est demandé, nous sommes contraints de maintenir une suspension des visites pendant 10 jours soit jusqu’au lundi 1er Mars 2021!

Nous en sommes sincèrement désolés.

Dès lundi, nous mettrons en oeuvre les moyens de vous proposer des entretiens en visio.

 

Voici des extraits du mail de l’équipe Contact-Tracing:

« Je fais suite à notre échange téléphonique du jour.

Une professionnelle exerçant en plonge a été testée positive à la COVID-19, cette dernière est absente depuis l’établissement car contact à risque dans sa sphère personnelle. J’ai bien noté qu’un dépistage massif a été entrepris le 18/02 pour résidents et professionnels, à ce jour aucun résidents n’est positif. Une professionnelle est positive (AS) sans lien apparent avec la professionnelle précédemment citée. (…) 

Il convient d’effectuer un tracing autour des deux professionnelles positives. Les contacts à risque doivent être isolés et testés à J7 du dernier contact. Une mesure dérogatoire peut être mobilisée pour les contacts à risque professionnels si asymptomatiques sous réserve du respect renforcé des mesures barrières (…) 

Rappel sur le contact tracing

Pour déterminer cette période de contagiosité il faut retenir les motions suivantes :

  • Si une personne positive est symptomatique, la période de contagiosité à prendre en compte pour évaluer les contacts à risque doit couvrir une période s’étalant de 48h avant le début des symptômes jusqu’à l’isolement.
  • Si elle est asymptomatique, la période de contagiosité à prendre en compte pour évaluer les contacts à risque doit couvrir une période s’étalant de 7 jours avant le prélèvement du test jusqu’à l’isolement.

Ces critères ne sont toutefois applicables qu’en l’absence de mesure de protection efficace pendant toute la durée du contact :

Hygiaphone ou autre séparation physique (vitre) ;

Masque chirurgical ou FFP2 porté par le cas OU la personne contact ;

Masque grand public fabriqué selon la norme AFNOR (catégorie 1) par le cas OU la personne contact.

 

Mesures

J’ai bien noté les mesures prises actuellement au sein de l’établissement.

Comme évoqué au téléphone, il convient de poursuivre lesdites mesures au moins jusqu’à réception des résultats des 12 professionnels encore en attente. La situation est par la suite à réévaluer en fonction du tracing effectué autour des cas (il conviendra de maintenir à l’isolement les résidents qui seraient retenus comme contacts à risque de l’une ou l’autre des professionnelles, pour les autres l’isolement pourra être levé).

Il convient d’être vigilants sur les résidents ayant eu des soins de nursing avec l’AS positive, sur les 7 derniers jours précédant son test, et sur les résidents ayant pu être à proximité directe de la professionnelle travaillant en plonge.

Conformément aux consignes ministérielles, les visites doivent être suspendue pendant 10 jours suite à la découverte d’un cas. Après concertation, nous recommandons d’appliquer cette préconisation.

Vous remerciant pour votre disponibilité, «